Prisonniers

Pénitencier d’Angola, Louisiane. Photo Alex Décotte

Ce site est mis en ligne le 19 avril 2020, en pleine pandémie et en plein confinement. Le lieu d’aujourd’hui ressemble à un de ces bistrots où discutent des clients mais dont il faut, de toute urgence, fermer la porte à double tour pour empêcher les gendarmes d’entrer.

Nous voilà prisonniers. Pour combien de temps, nous ne le savons pas. Allons-nous nous recroqueviller en silence, chacun dans son coin ? Nous chercher des noises ? Ou entreprendre une discussion jusqu’au bout de la nuit, autour d’un sujet auquel nous n’avions pas pensé, avec des interlocuteurs que nous aurions ignorés si la porte ne s’était pas refermée sur nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.